Le piége de la Dionéa

Fonctionnement du piège de la Dionéa

 

 

     Attirés par l'odeur spécifique de la Dionée, les insectes vont se déplacer vers celle-ci et être pris au piège, sans doute plus précisément au niveau des glandes nectarifères. La Dionée est une plante carnivore à piège actif, c'est a dire que le piège se referme grâce à des poils sensitifs qui se plient facilement dès qu'il y a deux contacts.

    C'est pour cela que nous avons attendu qu'un insecte se dirige vers la plante carnivore et nous avons pris en vidéo pour comprendre son mécanisme.

On remarque que la plante se referme sur le petit insecte. Le piege est constitué de deux lobes, chacun est terminé par une rangée de dents. Lorsque le piège est ouvert, les deux lobes sont concaves et possèdent chacun  3 ou 4 minuscules poils sensitifs au centre.

les-plantes-carnivores-quest-ce-que-cest-9ktebz.jpg

 

                                                                                                                                                                 Machoire concave

La mâchoire possède des petites glandes qui produisent un doux nectar qui va attirer la proie dans son piège. L'insecte se déplace a l'intérieur de la mâchoire, à la recherche de ce nectar et va toucher obligatoirement ces petits poils sensitifs. Il doit les toucher au moins deux fois dans un délai de vingts secondes pour faire fonctionner le piège.

Le piège se referme , entrainant l'entrecroisement des dents, emprisonnant l'insecte dans une cage.

dscf8593.jpg

 

La fermeture du piège enclenche le processus de digestion. La plante carnivore a un système de digestion spécifique, d'où son appellation " carnivore ".

Les sucs digestifs sont produits par des glandes situées sur la surface interne du lobe de la feuille, dans lesquels la proie va se noyer.


 plantes-carnivore.png

 

Il faut à une Dionée quatre à dix jours pour digérer une proie. Les parties molles de l’insecte sont dissoutes et ce fluide est ensuite réabsorbé par la plante. Lorsque le piège s’ouvre à nouveau, il ne reste que l’exosquelette séché de l’insecte. La pluie ou le vent évacueront ensuite la carcasse hors du piège.


Si un piège se referme à vide, à cause d’une feuille qui est tombée ou d’un doigt curieux, il s’ouvrira généralement en un ou deux jours. Chaque piège peut capturer de un à trois repas, après quoi le piège et le pétiole meurent et noircissent. Selon l’âge de la feuille ou la taille de la proie, un piège peut noircir après un seul repas. C’est normal. Souvenez-vous de couper tous les pièges morts de la plante.

 pc-morte.jpg

.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site