Les plantes en géneral

Pourquoi certaines plantes sont-elles carnivores?

    Comme les êtres humains, les plantes ont besoin de se nourrir pour se développer. Pour se développer, les cultures ont besoin d'eau, de lumière, de carbone, d'oxygène et d'éléments minéraux. L'air fournit l'oxygène et le gaz carbonique, source du carbone, que la plante fixe grâce à la photosynthèse. Le sol sert de réserve en eau et en éléments minéraux pour alimenter la plante. Le sol recycle les matières organiques en éléments minéraux pouvant ainsi être utilisés de nouveau par les plantes.

 Toutes les plantes ont donc besoin d'éléments minéraux nécessaires à leur croissance, leur développement et leur reproduction. Les végétaux vont absorber et assimiler ses éléments nutritifs nécessaires. Ces éléments sont : l'azote, le phosphore, le potassium, le soufre, le magnésium, le calcium et les oligo-éléments. Le manque d'éléments suffit à limiter la croissance de la plante. Les végétaux sont des organismes autotrophes, c’est-à-dire qu’ils synthétisent leur matière organique grâce à l'énergie lumineuse, à partir de substances minérales qu'ils puisent dans le sol (eau et sels minéraux) et dans l'air (carbone sous forme de CO2), donc leur nutrition ne provient d'aucun autre être vivant.

 

     Les plantes carnivores vivent dans des sols très pauvres en azote et en phosphore tels que des marais, des tourbières, des parois rocheuses… qui ne possèdent pas suffisamment d'éléments nutritifs. Seules elles ne sont pas capables de produire leur matière organique. Les plantes carnivores sont  des plantes hétérotrophes c'est-à-dire qu'elles ne peuvent fabriquer leur propre matière organique autrement qu’à partir de matières déjà élaborées par d’autres organismes. Pour survivre elles doivent donc trouver différents moyens pour se nourrir.

De cette spécificité des plantes carnivores en a découlée notre problèmatique :


"En quoi l'alimentation des plantes carnivores diffère-t-elle de celle des autres végétaux ? "


Au fil du temps les plantes carnivores se sont adaptées à leur environnement et ont évolué pour devenir carnivores en améliorant leur alimentation et en développant une capacité à attirer, piéger puis assimiler des proies. Un peu comme le font les cactus qui eux se sont adaptés aux régions désertiques en réduisant au maximum leurs feuilles pour ne pas perdre leur eau par évaporation... résultat ils ont des épines aujourd'hui.

Effectivement, même si la majorité des proies capturées sont des insectes, la qualification de "plantes insectivores" n'est pas valable. Certaines de ces plantes se trouvant en milieu semi-aquatique capturent d'autres organismes : invertebrés, vers, protozoaires... Et pour les plantes de taille plus imposante, il arrive que l'on trouve, dans leur piège : des petites grenouilles, des lézards et quelque fois des petits mammifères comme des souris.

Rares sont les plantes qui réagissent comme ce qui est vu dans la vidéo ci dessus.

Il existe toute une variété de plantes carnivores:

  • la Drosera est une espèce en voie de disparition, dont la particularité est d'avoir une tige recouverte de poils gluants pour attraper ses proies. 
  • la Nephentes est caractérisée par sa forme d'urne. 
  • la Dionée est aussi appelée attrape-mouche du fait de son piège à mâchoire.

 Au cours de notre TPE nous nous sommes plus particulièrement focalisés sur la Dionée (photo ci-dessous).

                                                                                                           dscf8610-2.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×